I – L’EMMÉNAGEMENT (AILLEURS)

Notre charmant couple de trentenaires, CHARLES & CHARLOTTE, viennent d’emménager dans un logement fraîchement rénové dans le sud-ouest de Montréal. Quoique la bâtisse ait près de 100 ans, il ne reste que la brique rouge de la façade pour l’en rappeler.  Leur progéniture, JOSIANE, 11 ans, et MATHIEU, 10 ans, ont de la difficulté à s’y adapter. Mais quelque chose d’inhabituel se passe avec l’aînée qui forcera ses parents à reconsidérer les plans dont ils rêvaient pour leur cocon familial. 


I – L’EMMÉNAGEMENT

– Oublie pas de vider la valise d’auto, Charles! lança sa douce comme elle passait la porte de leur nouveau logement

Cette grande rouquine aux pommettes rebondies et au nez coquin allait et venait depuis une heure, tantôt les bras chargés, tantôt déplaçant un meuble au passage. L’emménagement ne connaissait aucun pépin et ce couple de trentenaire s’en réjouissait.

– Tiens! Attrappe!

– Mais… Hé! T’as failli m’arracher la tête avec tes niaiseries!

– T’exagères pas un peu, lui susurra son amoureux en lui tapotant le derrière.

– J’exagère pas, tu sauras, Charles Langevin! C’t’histoire aussi de me lancer ça!!

– Inutile de grimper l’Everest, Charlotte, c’est rien que deux oreillers…, rigola Charles, avant de poursuivre, je pense que c’est le temps d’aller chercher les enfants chez ta mère. Ils doivent avoir hâte de s’en venir.

– Je compterais pas trop là-dessus, moi. Ma mère doit les avoir pourri à l’os…

– Je sais et c’est justement pour cette raison qu’il est temps d’y aller, ma belle. Envoye! On repart!

Charlotte prit son sac à main traînant par terre et verrouilla la porte derrière elle.

********

Ce soir-là, quand Mathieu avec ses yeux bleus azur, 10 ans, et Josianne avec ses yeux d’un vert lumineux, 11 ans, se couchèrent dans leur chambre respective, ils n’arrivèrent pas à fermer l’oeil.  Était-ce à cause du changement de logement? C’est sûr, conclurent leurs parents, venus les rassurer.

********

Une semaine passa et la petite famille retrouva enfin un train-train quotidien qui lui avait beaucoup manqué. Un nouveau logement, c’est un tas de vieilles habitudes et de manies sans repère qu’il faut vite accommoder sinon c’est le chaos en la demeure.

– Hé, les amis! Vous êtes prêts pour l’école? Votre père a pas toute sa journée!

Charlotte s’échinait à maximiser tout espace de rangement disponible, même un racoin dans le boudoir. En ce moment, elle nettoyait 2 tablettes profondes et profondément crasseuses.

– Maman… se lamenta Josiane

Charlotte se cogna la tête sur la tablette du haut en se dépêchant pour voir ce qui n’allait pas.

– Tu t’es fait mal, Charlotte? s’adonna à lui demander son amoureux comme il revenait voir ce que brettaient ses mômes.

– Moi? Non, non! s’empressa de répondre sa douce. Bon, vous deux, poursuivit-elle en s’adressant aux enfants, qu’est-ce que vous attendez pour passer la porte. Vous allez être en retard, si ça continue de même.

– Mais maman…! s’exclama Josianne les 2 bras en l’air

Les 2 ‘C’ échangèrent un bref regard avant de s’apercevoir que leur pré-ado de 11 ans pleurait à chaudes larmes.

– Mais qu’est-ce que t’as, ma puçette? lui demanda son père sur un ton rassurant

– Je veux plus vivre ici! Je veux retourner dans notre autre logement! sanglota-t-elle

– Ouais, c’était pas une bonne idée de déménager, renchérit son frère

********Lily So signature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s