Controverse : le pit bull

Ce n’est pas tant les pit bulls qu’il faut interdire que cette minorité irréductibles de maîtres irresponsables et inconscients de ce que ça représente d’investissements à bien éduquer cette arme potentielle sur 4 pattes.

Mais tout d’abord, séparons le vrai du faux….

pit bull en laisse
Pit bull

 

Un pit bull n’est pas une race mais plutôt un mélange de plusieurs races.

 

 

Dans sa génétique, on peut y retrouver:

american pitbull terrier
1. de l’American Pit Bull Terrier (race)

 

 

american staffordshire terrier
2. de l’American Staffordshire Terrier

 

 

 

 

 

 

 

Bull Terrier
3. du Bull Terrier, et
american bully race
4. de l’American Bully (race)

 

 

 

 

 

 

 

mais d’autres mélanges existent, entre autres, avec des chiens molossoïdes.

Comme il n’était plus de mise depuis presque 2 000 ans d’envoyer des humains combattre les lions dans la fosse du même nom et que les lions n’étaient pas légions loin de la savane africaine, ce spectacle, dont la foule avait été si friande, fut abandonné. Mais fin 19e début 20e siècle, l’homme – jamais à bout de ressource – eut un éclair de génie (sic!) et se dit: mais si on remplaçait le lion par le taureau (bull)! Puissant et souverain dans son cheptel, comme le lion, il réjouirait les spectateurs venus assister à une mise à mort. Mais il lui fallait un adversaire coriace et tenace comme la teigne et, comme si ça n’était pas assez, ce même homme avait des velléités de rendre le spectacle encore plus distrayant et imprévisible en plaçant devant l’imposante carcasse un adversaire puissant, certes, mais de dimension réduite pour attiser encore plus cette foule affamée de tripes jaillissant dans les airs, de viscères pulvérisés et d’un vainqueur maculé de sang devant sa victime ayant rendu les armes (ou plutôt ici: l’âme). Le plus fidèle ami de l’homme s’imposa presqu’aussitôt.

Mais il fallait LE chien par excellence. Comme l’épluchage des chiens à la disposition de l’homme ne le satisfaisait que partiellement, il décida de lister les caractéristiques qu’il recherchait dans les chiens qu’il avait passé en revue et de les accoupler jusqu’à l’obtention de l’hybride recherché. C’est ainsi que le pit bull fit son apparition. Un chien trappu, tout en muscles, au crâne surdimensionné pour son corps avec des mâchoires d’acier et on ne peut plus hargneux si dressé en ce sens.

2 pitbulls et un taureau
2 pit bulls s’attaquant à un taureau

« Que le spectacle commence! » clama alors la foule bruyante et dissipée, poings en l’air, cris stridents, impatiente de voir couler ce liquide pourpre et visqueux de la carotide percée du plus faible des deux.

pitbull oreille arrachée
Pit bull abandonné et recueilli pour soigner ses multiples plaies

Aujourd’hui encore – même si c’est formellement interdit – certains pit bulls sont encore utilisés pour des combats jusqu’à ce que l’un d’eux en meure ou en soit si gravement blessé qu’il en est abandonné par le maître sur le bord du chemin, car plus rentable.

Nous en arrivons à la triste réalité à laquelle nous devons faire face en tant que collectivité. L’effroyable mort qu’a connu une Montréalaise dans sa cour face à la bête déchainée du voisin qui était absent, a servi d’électrochoc. On ne peut plus rester indifférent à la situation. Mais… pour autant…

Pour une minorité de chiens instables se retrouvant dans les mains de propriétaires insouciants, c’est l’ensemble des spécimens qui sont ostracisés.

En y réfléchissant, j’en suis venue à penser que l’interdiction pure et simple n’était pas la solution. Dans les lignes qui suivent, je me permets de vous partager quelle aurait été l’approche que j’aurais préconisé:

  1. Définir ce qu’est un chien considéré comme « dangereux »: est-ce le poids, la mâchoire, le nombre de morsures; ou ne serait-ce pas mieux d’y englober toutes les races canines reconnues comme ayant un instinct de protection inné. Cela incluerait le rotweiler, le berger allemand, le doberman, etc.
  2. Motif d’adoption: tout acquéreur (ou propriétaire actuel) de ce type de chien devrait être rencontré par un psychologue spécialisé en comportement canin pour évaluer son profil psychologique ainsi que les motifs réels qui le font pencher pour ce chien plutôt qu’un autre : l’aura que la bête dégage dans le public, arme d’intimidation ou encore arme de dissuasion massive, etc.
  3. Compétence et aptitude: a) si l’acquéreur n’a jamais eu de chien, ce droit lui serait refusé car il ne sera pas en mesure de bien comprendre les caractéristiques et besoins particuliers que le chien requiert au quotidien; b) s’il ne s’agit pas d’un premier chien, combien et quelles races de chiens auxquels il est habitué car toutes les races ne s’équivalent pas point de vue tempérament.
  4. Conditions de vie: quelles sont les conditions dans lesquelles le chien vivra. La cour est-elle clôturée (mètres de hauteur, solidité, maillage, entretien, troue sous la clôture, etc), y a-t-il des enfants (leur âge, etc.).
  5. Port de la muselière: l’acquéreur devra aussi certifier que dès la sortie du domicile, et ce, dès l’âge de 4 mois, il fera porter ce dispositif à son chien afin d’éviter toute morsure en cas d’attaque soudaine. Il est impératif que l’acquéreur ne minimise pas cette réalité sans quoi il se verrait refuser l’adoption de cette race considérée comme dangereuse.
  6. Les 3 questions suivantes doivent aussi se poser: i) Sera-t-il un chien de famille? ii) Un chien de garde? iii) Un chien de protection? La nuance est importante entre un chien de garde et de protection. Ainsi, beaucoup de races de chiens sont considérées comme de bons chiens de garde. Il aboiera si quelqu’un s’approche trop de son territoire (la maison et son terrain), dans une tonalité plus grave que son jappement habituel. Il pourra même grogner. Les samoyèdes, les dalmatiens, l’airedale en sont mais plusieurs autres aussi. Le chien de protection est, quant à lui, une arme potentielle sur 4 pattes. Le pit bull en est un mais il partage la scène avec plusieurs autres races de chiens: rotweiler, berger allemand, chow-chow, akita, dogue de bordeaux, pour n’en nommer que quelques-uns. Les chiens de protection sont naturellement protecteurs et s’attaqueront à tout intrus. Comme il est dit: un rotweiler va laisser entrer le voleur dans la maison mais il n’en ressortira pas. C’est pourquoi l’éducation de ces races doit s’adapter à leur instinct protecteur et être obligatoire pour tout nouvel acquéreur, à ses frais.
  7. Évaluation comportementale du chien: l’animal devra être évalué par un professionnel en comportement canin habitué à cette race pour déterminer s’il y a eu une bonne sélection génétique, pas de consanguinité ou d’individu élevé pour le combat dans la lignée généalogique, son tempérament (soumis ou dominant) et le niveau de prédictibilité d’agressivité soudaine.
  8. Soins vétérinaires (castration, micropuce): Il va de soi que tous les chiens, de quelque race qu’ils soient, doivent: -Pour les mâles: être castrés afin de baisser le niveau d’agressivité entre eux lors d’interactions. Cela présuppose que lors du processus d’adoption, l’acquéreur défraiera sur-le-champ la somme requise pour l’opération et la date sera fixée. En cas de non-respect, le chien lui serait retiré; -Mâles et femelles: une micropuce doit être insérée sous la peau afin de pouvoir retracer les maîtres s’il y a fugue ou vol de l’animal.

Voilà ce que j’aurais préconisé car, en interdisant purement et simplement le pit bull, on se ferme les yeux sur le fait que cette minorité d’acquéreurs irresponsables et inconscients se tournera vers une autre race tout aussi dangereuse et le mal aura été remplacé par aussi pire que le précédent, dans une spirale sans fin.

Comme quelqu’un a déjà dit: Tant que le pit bull se perçoit comme un chien, il se comporte en un canin domestiqué et policé mais s’il lui revient en tête qu’il est un pit bull… c’est fichu… Il ne faut pas réveiller la bête en eux.  Lily So signature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s